Le rapport Brégeon

, par Suzanne Boudon

Le rapport Brégeon sur l’Education au Développement Durable, publié le 26 janvier 2008, émane d’un groupe de travail formé par le gouvernement dans le contexte du Grenelle Environnement. C’est Jacques Brégeon, professeur à l’Ecole Centrale, directeur du collège des hautes études de l’environnement et du développement durable, qui a dirigé cette réflexion.

Ce rapport débute par la définition du développement durable, celle de Brundtland en 1987, puis celle donnée par l’UNESCO et ajoute le fait qu’avant d’être un champ disciplinaire, le développement durable est « une philosophie ».

Il aborde deux versants celui de la pédagogie avec les élèves et celui de la formation des enseignants pour généraliser l’Education au Développement Durable.

En pédagogie l’EDD « ne constitue pas une discipline » mais doit s’intégrer au sein de chaque discipline dans chaque cycle d’enseignement mais aussi à travers « d’autres processus pédagogiques en co-pluri-inter disciplinarité ». L’action à l’échelle locale est à privilégier. Les 3 piliers : Economique, Social, Environnemental, sont au cœur de tout projet et les approches de la notion de bonne gouvernance, de solidarité, de diversité culturelle à inclure, les acteurs partenaires de l’Education Nationale, les nouvelles ressources EDD à mobiliser, les Agendas 21 scolaires à encourager avec la démarche E3D.

Deux sites renseignent :
- sur les démarches d’Agenda 21 : www.agenda21france.org
- et sur les lycées en démarche E3D : www.ac-toulouse.fr

Suzanne Boudon, Professeur formateur
IUFM de Versailles,
école interne de l’Université de Cergy Pontoise

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)