Un projet en béton !

L’équipe pédagogique de la classe de 3ème Découverte professionnelle (module 6 heures) du lycée Antoine Lavoisier de Porcheville est une équipe de professeurs volontaires qui travaillent depuis longtemps ensemble.
Le public qu’elle accueille au sein de cette classe est loin d’être facile. Si certains ont sciemment choisi ce module dans le cadre de leur projet professionnel, d’autres se retrouvent dans cette classe par défaut, bien souvent parce qu’ils sont en rupture scolaire. Aussi, la pédagogie de projet est-elle le leitmotiv des professeurs pour remotiver ces élèves en manque de confiance.
Depuis maintenant deux ans, la classe s’investit dans le projet Batissiel. Il s’agit d’un concours national organisé par la fédération du bâtiment, la fondation française du béton et la fédération nationale des travaux publics.
L’objectif de ce concours est de faire découvrir le secteur de la construction, notamment l’habitat et les ouvrages intégrant le développement durable.
Les objectifs d’apprentissage affichés par l’équipe pédagogique sont donc multiples :
1. Découvrir des métiers pour une orientation choisie,
2. Apprendre à travailler en équipe,
3. Apprendre à devenir autonome,
4. Travailler de manière pluridisciplinaire,
5. Avoir une image positive de soi,
6. Se remotiver,
7. Améliorer l’image d’un lycée dont la réputation est plutôt négative.

Après une première expérience en 2008-2009, qui s’était soldée par l’obtention du prix spécial du jury pour un photophore en béton, récompensant le travail personnel des élèves dans un projet, l’équipe pédagogique a voulu réitérer l’expérience, puisque les objectifs fixés ont tous été largement atteints.

Cette année, le projet a fonctionné comme un véritable projet pluridisciplinaire à caractère professionnel autour de la conception et de la réalisation d’un lithophone en béton. En effet, le design a été travaillé en arts plastiques, la conception en technologie, les différents métiers, la réalisation du béton et de l’instrument en module découverte professionnelle, l’étude des fréquences en maths/sciences, la réalisation de diaporamas en éducation civique, la présentation orale en français… Des sorties ont été organisées, notamment au CERIB, un laboratoire de recherche et d’analyse du béton.
Les résultats dépassent de nouveaux nos espérances, puisque la classe s’est qualifiée pour représenter l’académie de Versailles en finale nationale. Celle-ci a eu lieu le 2 juin à Paris où 14 équipes se sont affrontées. Chaque projet a été présenté par trois élèves devant un jury composé de membres de l’éducation nationale, du monde de l’industrie et de la fédération française du bâtiment. Nos élèves ont réalisé le diaporama suivant qui a servi de support à leur présentation orale. D’une part, cela nous a permis de valider certains items du B2I, d’autre part, la maîtrise de ce support est un atout essentiel en vue des soutenances orales des rapports de stage dans le cadre de leur poursuite d’études. Au final, la classe se place en deuxième position obtenant ainsi le prix du projet le plus pluridisciplinaire. Chaque élève de la classe est reparti avec un chargeur solaire universel, et la classe a gagné un caméscope numérique HD.
Tous les objectifs pédagogiques ont été atteints. Le projet, et notamment la qualification pour la finale, ont été une grande source de motivation pour les élèves. Des articles (voir les pièces jointes) sont parus dans la presse locale, suite à quoi la député de la circonscription a envoyé une lettre de félicitations aux élèves, ce dont ils sont assez fiers.

Présenté par Marina Bossard,
professeure au lycée professionnel Lavoisier de Porcheville

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)