Projet d’écriture longue en CAP : réaliser un livret professionnel

, par Iacovina Sclavou

Cette séquence s’inscrit dans la partie « démarches et méthodes » du programme des C.A.P.

Elle a comme objectifs d’initier les élèves à la rédaction de textes fonctionnels qui leur seront demandés tout au long de leurs études (rapports de stage, études de cas…) ainsi que de leur vie professionnelle et de les entraîner à la pratique de l’écriture longue.

L’idée de réaliser cette séquence avec des élèves en 1ère année C.A.P. d’insertion, section Carrosserie réparation et peinture en carrosserie, s’est imposée face au constat des grandes difficultés que rencontraient ces jeunes à l’écrit. L’objectif était de les motiver à écrire afin de surmonter leur inhibition en :
- s’appuyant sur une activité professionnelle qu’ils maîtrisent bien et dans laquelle ils réussissent,
- entraînant les élèves à l’écriture longue avec des étapes de mise à distance, relecture, auto-correction, réécriture, finalisation ainsi que le préconise les programmes.
- Le moment propice pour lancer ce projet est le deuxième ou le début du troisième trimestre en première année et cela pour deux raisons. D’une part, il faut laisser aux élèves le temps de découvrir le métier, de se sentir à l’aise, de s’approprier des gestes, des méthodes et des habitudes. D’autre part, ce travail doit être fait avant la première période de formation en entreprise, pour qu’ils puissent utiliser ce livret pendant le stage et être capables de rédiger un journal de bord que l’on peut concevoir comme une prolongation de cette séquence.

Le deuxième trimestre est la période idéale car ils ont déjà des acquis en pratique professionnelle et de plus on peut demander aux élèves de présenter les livrets pendant les portes ouvertes de l’établissement...

Par Iacovina Sclavou
LPO Charles Petiet,
Villeneuve la Garenne

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)